Opportunité du Conseil consultatif
Le conseil consultatif de la CSMC recrute actuellement! Pour en savoir plus sur le Conseil consultatif et comment faire une demande.
 

Le Conseil consultatif de la Commission de la santé mentale du Canada est formé d’experts qui fournissent des conseils stratégiques aux dirigeants de la Commission, notamment au sujet d’initiatives, de projets et de secteurs prioritaires, et qui agissent à titre d’ambassadeurs à l’occasion  d’événements où participe la Commission.

Structure
Le Conseil consultatif se compose de seize personnes de diverses régions du Canada qui possèdent une expertise dans l’un des secteurs jugés prioritaires par la Commission.

Responsabilités

  1. Guider et fournir des conseils stratégiques à la demande des dirigeants de la Commission,
  2. Participer aux initiatives stratégiques de la Commission en offrant son expertise et des conseils sur des éléments clés en matière de santé mentale,
  3. Présenter les travaux de la Commission à titre de représentant dans des occasions appropriées (événements médias, discours, plénières, conférences, etc.),
  4. En ce qui concerne le soutien et le développement, contribuer à la préparation de contenu et de sommaires et réviser les rapports des unités au besoin,
  5. Exploiter les possibilités de promouvoir et diffuser les travaux de la Commission à sa demande et explorer les possibilités de collaboration au Canada et ailleurs.

Conseil consultatif

Ella Amir
Ella Amir

Depuis 1990, Ella Amir dirige AMI-Québec Agir contre la maladie mentale, l’un des principaux organismes de la province qui s’adresse aux familles aux prises avec la maladie mentale d’un proche. En 2007, son travail et sa passion l’ont amenée à collaborer avec la Commission de la santé mentale du Canada à titre de présidente du comité consultatif sur les aidants membres de la famille. Ce comité a piloté l’élaboration des directives pancanadiennes encadrant les services aux proches aidants qui proposent un modèle de services dont le but est d’aider les aidants à prodiguer les meilleurs soins possibles tout en préservant leur propre bien-être. Ella Amir est titulaire d’un doctorat en psychologie et sciences humaines appliquée de l’Université Concordia ainsi que d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université McGill. La richesse des connaissances et l’expertise qu’elle apporte au nouveau Conseil consultatif représentent une précieuse contribution.

Sandra Dawson
Sandra Dawson

Sandra Dawson mène des recherches évaluées par les pairs au CREST.BD de l’UBC et collabore à la rédaction de PsychCentral. Elle a conseillé la Commission de la santé mentale du Canada dans le cadre du projet Chez Soi .Elle a siégé de façon bénévole au conseil d’administration de la Marineview Housing Society et de la division de Vancouver Ouest de l'association canadienne pour la santé mentale. De plus, elle est bénévole pour l’Association canadienne d'oncologie psychosociale ainsi que pour le réseau consultatif de mobilisation communautaire de Coastal Health Vancouver. Sandra fait bénéficier le Conseil consultatif de son expérience personnelle en plus de sa vaste connaissance de la cybersanté.

Amanee Elchehimi
Amanee Elchehimi

Amanee Elchehimi habite à Surrey, en Colombie-Britannique. Membre active de sa communauté musulmane locale, elle travaille à divers projets axés sur les jeunes et la famille dans le Lower Mainland et l’Ouest canadien. Amanee travaille actuellement à la Pacific Community Resources Society comme gestionnaire des services d’enseignement de Vancouver, notamment du programme Pathways to Education et de programmes d’éducation alternative. Auparavant travailleuse d’approche auprès des jeunes nouveaux arrivants vulnérables, Amanee est aussi instructrice accréditée en Premiers soins en santé mentale pour les adultes qui interagissent avec les jeunes. Amanee a fait sa maîtrise en santé publique à l’Université Simon Fraser. Elle s’intéresse de près à la santé mentale des jeunes réfugiés et des membres de la communauté musulmane, ainsi qu’à la promotion de la santé mentale à l’échelle de la collectivité. 

Alain Lesage
Alain Lesage

Alain Lesage est professeur au département de psychiatrie de l’Université de Montréal. Éminent scientifique, Alain Lesage s’intéresse principalement à la santé mentale et aux services en toxicomanie. Il est également directeur médical de l’Unité d’évaluation des technologies et des moyens d’intervention en santé mentale de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et co-directeur du Réseau québécois de recherche sur le suicide, les troubles de l’humeur et les troubles associés. Il a été rédacteur en chef de la revue Santé mentale au Québec et président de l’Académie canadienne de l’épidémiologie psychiatrique. Alain Lesage est diplômé de la faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke et a complété sa formation postdoctorale à l’institut de psychiatrie de l’hôpital Maudsley de Londres et à l’Instituto di psichiatria de Vérone. En 2005, il a été chercheur invité à l'école de santé publique de Harvard et a récemment été invité à joindre le conseil exécutif du Réseau européen d'évaluation des services en santé mentale (ENMESH). Il continue à former la relève chez les chercheurs en santé mentale et toxicomanie, en collaboration avec des collègues du Québec, du Canada et d’ailleurs dans le monde. Alain Lesage est membre actif du Conseil consultatif de la Commission de la santé mentale du Canada.

Steve Lurie
Steve Lurie

Depuis 1979, Steve Lurie occupe le poste de directeur administratif de la division torontoise de l'Association canadienne pour la santé mentale. Il a offert son soutien ainsi que des conseils stratégiques à plusieurs projets internationaux, tels que la Fondation de recherche sur la schizophrénie, organisme d'action et de recherche en santé mentale situé à Chennai, en Inde. Il a aussi travaillé à l'élaboration d'un plan national de santé mentale au Kirghizstan, avec l'aide de la Fondation Soros. Il est l'auteur principal du Rapport Graham, Building Community Support for People, et a mené le Minimum Data Set Pilot Project en 1998 dont l'objectif était d'établir un ensemble de données communes facilitant la transmission des résultats des usagers dans les services de santé mentale en milieu citoyen et hospitalier. En 2005, il a offert un soutien technique à Michael Kirby dans l'élaboration du Fonds de transition en santé mentale (un fonds de 5,3 milliards de dollars), dont la création était recommandée dans le rapport intitulé De l'ombre à la lumière. De 2002 à 2007, il a présidé le comité consultatif sur les systèmes de prestation de services de la Commission de la santé mentale du Canada où il a notamment mené des projets sur la diversité, le logement et le soutien par les pairs. Steve Lurie est professeur adjoint en santé et santé mentale à la faculté de travail social Factor-Inwentash de l'université de Toronto.

Rod McCormick
Rod McCormick

Rod McCormick est professeur titulaire de santé maternelle et infantile autochtone à la faculté de développement humain, social et de l'éducation de l'université Thompson Rivers. Avant de déménager à Kamloops, il a été psychologue et professeur de psychologie de l'orientation à l'université de la Colombie-Britannique pendant dix-sept ans. Rod McCormick est Mohawk (Kahnienkehake) et a exercé en pratique clinique et counseling en santé mentale autochtone pendant plus de vingt-cinq ans, offrant ses services à plus de cent communautés et agences. À titre de chercheur autochtone, il bénéficie de subventions importantes et a co-écrit l'Aboriginal Career Life Planning Book – Guiding Circles, ouvrage largement distribué au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Sheeba Narikuzhy
Sheeba Narikuzhy

Sheeba Narikuzhy est superviseure de formation clinique aux Services jeunesses de l'Est du Grand Toronto, en Ontario, et coordonnatrice à temps partiel des services aux patients à l'unité des patients hospitalisés en psychiatrie du Réseau universitaire de santé, à Toronto. Ayant longtemps travaillé avec les adolescents, elle s'intéresse particulièrement à la prévention du suicide chez les adolescents et à l'application de la technologie aux services de santé mentale et au transfert des connaissances. Sheeba Narikuzhy a été membre du Comité de prévention du suicide chez les adolescents de Santé mentale pour enfants Ontario. Elle préside actuellement le comité de transfert des connaissances et a déjà présidé le comité à la diversité des Services jeunesse de l'Est du Grand Toronto. Elle est titulaire d'une maîtrise en psychologie et possède une formation approfondie en thérapie comportementale dialectique. Elle est membre de l'Association des consultants et conseillers en santé mentale, psychométriciens et psychothérapeutes de l'Ontario.

Sheryl Pedersen
Sheryl Pedersen

Sheryl Pedersen a une expérience concrète de la maladie mentale, à la fois à titre personnel et en tant qu'aidante. Sa passion pour la défense de la cause de la santé mentale est issue de son expérience personnelle. Elle a fait plusieurs présentations au sujet de la maladie et de la guérison afin d'aider les femmes et les hommes à surmonter leurs difficultés et mener une vie saine. Elle a été membre de l'Équipe de mise en œuvre de la stratégie en santé mentale de l'Est ontarien et du comité consultatif provincial sur la réforme en santé mentale de l'Ontario. En tant que proche aidante et que personne ayant eu une maladie mentale, Sheryl Pedersen apporte une perspective et une expérience précieuses au Conseil consultatif de la Commission.  

Nancy Reynolds
Nancy Reynolds

Nancy Reynolds a été présidente et directrice générale du Centre for Child, Family and Community Research de l’Alberta mondialement reconnu pour son leadership dans l’application de résultats de recherche en matière de bien-être de la petite enfance. Auparavant, elle avait été sous-ministre adjointe pour la division des partenariats et de l’innovation des Services à l'enfance de l'Alberta. Nancy Reynolds donne actuellement des séminaires sur le rôle de la recherche en matière de politiques publiques à l'institut de formation en politiques publiques de la Fondation Max Bell. Elle a été membre du comité consultatif sur les enfants et les jeunes de la Commission de la santé mentale du Canada et a contribué au développement du document-cadre Evergreen, rapport qui avance une centaine de recommandations à l’intention des gouvernements et pourvoyeurs de services relativement à l’élaboration de projets portant sur la santé mentale des jeunes et des enfants. Elle a également dirigé le projet relatif au transfert de connaissances sur les jeunes pour ce comité. Nancy Reynolds apporte au Conseil consultatif de la Commission un profond intérêt à l’égard de la santé mentale des jeunes et des enfants.

Norman Segalowitz
Norman Segalowitz

Norman Segalowitz est professeur de psychologie à l'Université Concordia, à Montréal, et professeur adjoint à l'école de psychologie et counselling de la Queensland University of Technology, à Brisbane, en Australie. Ses recherches portent notamment sur la diversité dans les communications en matière de soins de santé. Norman Segalowitz est membre de l'organisme AMI-Québec dont le but est d'aider les familles à composer avec les effets de la maladie mentale d’un proche par l'entremise de services de soutien et de projets éducatifs. En tant que proche aidant d'une personne ayant une maladie mentale, Norman Segalowitz a été membre du comité consultatif sur les aidants membres de la famille de la Commission de la santé mentale du Canada et a activement participé à l'élaboration des directives pancanadiennes encadrant les services aux proches aidants. Dans la foulée de sa participation initiale à la Commission, il a contribué à la fondation de l'organisme pancanadien Familles militant en faveur de la santé mentale (FAMH).

Marie-France Tourigny-Rivard
Marie-France Tourigny-Rivard

La psychiatre Marie-France Tourigny-Rivard, membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, enseigne au département de psychiatrie de l’Université d’Ottawa. Tout au long de sa carrière, elle s’est intéressée aux soins cliniques et les services en santé mentale pour les aînés. Elle est membre fondatrice et ex-présidente de l’Académie canadienne de psychiatrie gériatrique. En 2007, elle a été nommée présidente du comité consultatif sur les aînés de la Commission de la santé mentale du Canada. Son travail au sein du comité a contribué à la publication des Lignes directrices relatives à la planification et la prestation de services complets en santé mentale pour les aînés canadiens. Marie-France Tourigny-Rivard continue d’offrir son aide et son expertise en matière de soins gériatriques et de démarchage aux organismes en santé mentale et, désormais, au Conseil consultatif de la Commission.  

Gwen Villebrun
Gwen Villebrun

Gwen Villebrun est psychologue agréée. Elle travaille et vit à Edmonton, en Alberta. Née à Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest, elle est de descendance Dénée et Métis. Elle a obtenu une maîtrise en psychologie clinique à l’université de Calgary. Sa thèse de recherche porte sur les expériences de rétablissement de la dépression chez les femmes autochtones. Gwen Villebrun travaille actuellement en pratique privée, principalement auprès de familles autochtones. Ses domaines d'expertise sont la dépression, l’anxiété, les traumatismes et la maltraitance. Elle s’intéresse particulièrement aux projets menés par la Commission de la santé mentale du Canada à l’intention des Premières nations, des Inuit et des Métis.

Jane Hamilton Wilson
Jane Hamilton Wilson

Jane Hamilton Wilson est professeure au collète Conestoga. Elle enseigne au  programme collaboratif de baccalauréat en sciences infirmières où elle élabore un programme sur la santé mentale et la lutte à la stigmatisation pour lequel elle organise des activités de transfert de connaissances. Elle étudie également les premiers stades de la psychose, plus précisément en ce qui a trait à leur impact sur les proches aidants. Elle est membre de plusieurs réseaux, dont le Réseau international sur la recherche et le traitement des premiers épisodes de psychose et le Groupe d'intérêt sur les soins infirmiers en santé mentale. Elle a été conférencière pour Changer les mentalités à l’occasion de la conférence de 2012 sur la stigmatisation. Boursière du centre de formation spark, elle est aussi titulaire d’un doctorat de l’université de l’Alberta.