La santé mentale, un enjeu qui compte

Dans son rapport annuel 2014-2015, la Commission de la santé mentale du Canada (la Commission) souligne la réalisation d’un grand nombre d’importantes initiatives. Ces activités, qui donnent suite aux recommandations énoncées dans Changer les orientations, changer des vies : Stratégie en matière de santé mentale pour le Canada et qui, avec la participation de nos partenaires de la communauté de la santé mentale, mettent nos concitoyens au défi d’améliorer leur santé mentale et celle de leurs proches, constituent le fondement d’une œuvre encore plus vaste à bâtir au fil des prochaines années.

Il est primordial de souligner que le travail de la Commission n’est possible que grâce à un engagement infaillible de la communauté de la santé mentale ainsi qu’au soutien et à la coopération de notre réseau de partenaires, de l’ensemble du pays.

  • Changer les orientations, changer des vies demeure au cœur de notre vision pour le Canada, tant et si bien que le Conseil des jeunes de la Commission a adapté l’ensemble du document pour rejoindre un nombre encore plus grand de jeunes Canadiens.
  • La mobilisation des jeunes fait toujours partie intégrante du travail de la Commission. LA TÊTE HAUTE, qui est une la campagne de lutte à la stigmatisation chez les jeunes née de l’initiative Changer les mentalités, continue de récolter un énorme succès à l’échelle du pays. Le programme prévoit également que les activités tenues dans les écoles et les collectivités auront un effet d’entraînement qui permettra de toucher plus de 100 000 jeunes.
  • Il est d’une importance cruciale de poursuivre les conversations privées sur la santé mentale dans le cadre d’activités davantage ouvertes à l’ensemble de la communauté. La Commission a mené cette transformation de multiples façons, notamment grâce aux événements #308Conversations. Cette initiative met à profit l’influence des députés et d’autres intervenants, en organisant et tenant  des dialogues sur la prévention du suicide dans des collectivités partout au Canada.
  • La Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail de la Commission prend énormément d’ampleur à l’échelle du pays grâce à la publication du guide de mise en œuvre Une étape à la fois, conçu pour accompagner les organisations participantes dans le processus d’adoption de la Norme. De plus, le Projet de recherche sous forme d’étude de cas, qui fait le suivi de plus de 40 organisations participantes, est déjà à la mi-parcours.
  • Nous ciblons également des milieux de travail non traditionnels, tels les premiers répondants de partout au Canada qui adoptent des initiatives de lutte à la stigmatisation, en plus d’investir dans des formations sur la santé et le bien-être mentaux et dans la sensibilisation à cet enjeu.
  • La publication de Tracer la voie de l’avenir : Indicateurs de la santé mentale pour le Canada, la toute première compilation d’indicateurs pancanadiens en matière de santé mentale, fournit aux professionnels de la santé et aux décideurs l’information nécessaire pour établir des priorités politiques et affecter des fonds. Elle met en lumière des domaines importants où les données sont inadéquates, ne permettent pas de prendre des décisions et d’élaborer des politiques fondées sur des preuves et où nous devons concentrer nos efforts pour améliorer les résultats en matière de santé mentale au Canada.