The Honourable Michael Wilson, P.C., C.C.
L’honorable Michael Wilson, C.P., C.C.

Président du conseil d’administration
Toronto (Ontario)

M. Wilson a mené une brillante carrière lors de laquelle il a fait preuve d’un leadership indéfectible, tant au sein de la communauté canadienne des affaires qu’à l’échelle de la fonction publique. À l’heure actuelle, il est le président de Barclays Capital Canada inc. Par le passé, il a été président du conseil d’administration d’UBS Canada et vice-président du conseil d’administration de RBC Dominion Valeurs mobilières.

M. Wilson a été le député d’Etobicoke-Centre de 1979 à 1993, période au cours de laquelle il a été ministre des Finances (1984‑1991), puis ministre de l’Industrie, des Sciences et de la Technologie et ministre du Commerce international (1991‑1993). De 2006 à 2009, il a été ambassadeur du Canada aux États-Unis.

Compagnon de l’Ordre du Canada, M. Wilson a été actif au sein de plusieurs organisations professionnelles et communautaires, dont la Fondation Neuro Canada, le Centre de toxicomanie et de santé mentale, la Société canadienne du cancer, le Conseil canadien pour les partenariats public-privé et la Coalition canadienne pour une saine gestion des entreprises.

John G. Abbott
John G. Abbott
Tera Beaulieu
Tera Beaulieu

Toronto (Ontario)

Boursière du Programme d’études supérieures du Canada Vanier des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Mme Beaulieu, obtiendra sous peu son doctorat en philosophie du counseling et de la psychologie clinique à l’Université de Toronto. Son programme de recherche porte sur la façon dont le savoir traditionnel des Métis appuie ou entrave les besoins (santé mentale, éducation, emploi) des Métis aux prises avec l’itinérance dans des régions urbaines lorsqu’ils doivent effectuer de grandes transitions dans leur vie.

Actuellement gestionnaire de programme des services aux Autochtones du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CTSM), Mme Beaulieu détient une expérience appréciable du programme destiné aux femmes, du programme des traumatismes psychologiques et des services liés à la toxicomanie et aux troubles concomitants chez les jeunes au sein de cet organisme. En outre, elle agit à titre conseillère indépendante dans le cadre de projets liés à la santé et au bien-être des Autochtones, en plus d’être une experte en santé mentale chez les Métis.

Mme Beaulieu a donné de multiples conférences à l’Université de Toronto, à l’Université York et à l’Université de Windsor, en plus d’enseigner à l’Université Ryerson. Elle est présidente du Conseil des Métis de la région de Toronto et de York et a reçu de nombreux prix pour son leadership au sein de la communauté autochtone de Toronto, dont le prix Miinake (qui signifie « emprunter le bon chemin » en Ojibwe ) du Native Women’s Resource Centre of Toronto ainsi que le prix du président de l’Université de Toronto décerné à l’étudiant autochtone exceptionnel de l’année.

Mme Beaulieu est une fière citoyenne de la Métis Nation of Ontario, universitaire, clinicienne et membre de la communauté.

Visionner le message de présentation de Mme Beaulieu.

Charles Bruce
Charles Bruce

Vice-présidente du conseil d’administration
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)

M. Bruce est un cadre supérieur qui détient une vaste expérience des finances, des opérations et de la gouvernance d’entreprises. À l’heure actuelle, il est le PDG  de la Société d’administration du Régime de retraite de la fonction publique de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a par ailleurs été directeur général du Nova Scotia Public Service Long Term Disability Plan Trust Fund (NSPS LTD.).

Fort d'une expérience appréciable en finances d'entreprises, en stratégie et en gouvernance, il est le président sortant de l’Association canadienne pour la santé mentale en Nouvelle-Écosse. M. Bruce a été membre du conseil consultatif de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC). Il a fourni une expertise et des conseils stratégiques aux cadres de cette organisation, tout en agissant à titre d’ambassadeur externe lors d’événements de la CSMC.

M. Bruce est comptable professionnel agréé (CPA) et détient les titres de directeur agréé et de planificateur financier agréé.

Visionner le message de présentation de M. Bruce.

Uppala Chandrasekera
Uppala Chandrasekera

Toronto (Ontario)

À l'heure actuelle, Mme Chandrasekera dirige la division des politiques et de la planification de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM). Elle est également consultante en politiques stratégiques pour le Comité de coordination des services à la personne et des services juridiques. Ce dernier soutient la mise en œuvre du cadre stratégique du gouvernement de l’Ontario pour les personnes ayant des démêlés avec la justice, et dont les besoins pourraient être satisfaits par un ou plusieurs systèmes de services à la personne. 

À titre d’associée-cadre chez Authentiq Consulting, elle offre des services de sensibilisation, de formation et de consultation en matière de droits de la personne, d’accessibilité, d’équité, de diversité, d’inclusion et de mesures pour contrer l’oppression.

Elle est la présidente sortante du conseil d’administration du centre de santé communautaire de Parkdale, à Ottawa. Travailleuse sociale autorisée, Mme Chandrasekera est titulaire d’un baccalauréat ès arts obtenu avec distinction de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en travail social de l’Université Wilfrid-Laurier.

Mme Chandrasekera est auteure et militante. Ses travaux portent sur l’impact de la discrimination et du racisme sur la santé, la santé mentale et le bien-être des groupes marginalisés.

Visionner le message de présentation de Mme Chandrasekera.

Kim Calsaferri
Kim Calsaferri

Vancouver (Colombie-Britannique)

Mme Calsaferri est dirigeante régionale des initiatives stratégiques et de l'administration de la santé mentale dans le secteur tertiaire du programme de santé mentale et de dépendances, ainsi que dirigeante régionale en réadaptation psychosociale des initiatives relatives à la clientèle et aux familles de l’agence de santé Vancouver Coastal Health.

Ergothérapeute de formation, elle est professeure adjointe d’enseignement clinique à l’école d’ergothérapie de l’Université de la Colombie-Britannique. Mme Calsaferri possède plus de 20 ans d’expérience clinique et administrative auprès de personnes ayant vécu  la maladie mentale, de leurs proches, d’intervenants et d’organismes sans but lucratif.

Sœur d’une personne aux prises avec la maladie mentale, Mme Calsaferri est résolue à promouvoir les pratiques exemplaires en matière de réadaptation psychosociale et de rétablissement associé à la santé mentale et aux dépendances.

Visionner le message de présentation de Mme Calsaferri.

Manon Charbonneau
Manon Charbonneau

Sept-Îles (Québec)

Ancienne présidente de l’Association des psychiatres du Canada (APC), la Dre Charbonneau, est actuellement directrice du service de psychiatrie du Centre hospitalier régional de Sept-Îles.

La Dre Charbonneau a été présidente du groupe de travail de l’APC sur la prévention de la stigmatisation et de la discrimination. Elle possède plus de 15 ans d’expérience à titre de vice-présidente, de secrétaire et de présidente de divers comités de l’Association des médecins psychiatres du Québec.

En 2012, l’APC a décerné à la Dre Charbonneau le titre de Distinguished Fellow de l’Association des psychiatres du Canada (DFAPC). Au cours de la même année, elle a également animé la conférence à l'occasion du 5e congrès international sur la stigmatisation organisé par la CSMC qui avait pour titre « Ensemble dans la lutte contre la stigmatisation : Changer la perception de la maladie mentale ».

La Dre Charbonneau détient une grande expérience auprès de diverses populations multilingues et multiculturelles (comme les Canadiens francophones et anglophones, les Métis, les Innus et les Naskapis).

Visionner le message de présentation de Mme Charbonneau.

Mike Dalton
Mike Dalton

Calgary (Alberta)

M. Dalton est un dirigeant financier et un directeur d’entreprise chevronné ainsi qu’un officier à la retraite des Forces armées canadiennes. Il occupe présentement le poste de dirigeant principal des finances de Guardian Exploration Inc.,  et détient une grande expérience de la conception et de la mise en œuvre de systèmes de justification financière.

L’expérience militaire de M. Dalton, ainsi que sa participation au conseil d’administration du Centre de ressources pour les familles des militaires de Calgary, donne au CA de la CSMC une perspective que seule personne ayant vécu une expérience militaire et ses impacts connexes est en mesure de fournir.  

M. Dalton est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université d’Athabasca et détient le titre de comptable professionnel agréé (CA et CGA).

Visionner le message de présentation de M. Dalton.

Christine Donoghue
Christine Donoghue

Ottawa, Ontario

À compter du 3 janvier 2017, Christine Donoghue, présidente intérimaire actuelle de la Commission de la fonction publique du Canada, assumera le rôle de sous-ministre déléguée de Santé Canada.

Christine apporte une vaste expérience de la fonction publique au Ministère. C’est en 1984 qu’elle a entamé sa carrière à la fonction publique du Canada à titre d’agente principale des pêches, à Pêches et Océans Canada. Elle a quitté ce poste en 1987 afin de poursuivre des études de droit qui, ensuite, l’ont amenée à exercer les fonctions de conseillère législative auprès du leader parlementaire du gouvernement, à l’Assemblée nationale du Québec. Depuis 2005, Christine a accédé à des postes de sous-ministre adjointe à Ressources naturelles Canada, à l’École de la fonction publique du Canada, à Environnement Canada et à Horizons de politiques Canada. En 2014, elle est devenue vice-présidente principale de la direction générale des politiques à la Commission de la fonction publique et y occupe la fonction de présidente par intérim depuis février 2015.

Cheryl Fraser
Cheryl Fraser

New Glasgow (Nouvelle-Écosse)

Mme Fraser possède plus de 35 années d’expérience dans les secteurs privé et public. Dirigeante de la gestion des talents et vice-présidente des communications chez Crombie REIT à l'heure actuelle, elle a occupé différents postes supérieurs au sein de l’Agence du revenu du Canada, du Service correctionnel Canada, du Secrétariat du Conseil du Trésor et de Pêches et Océans Canada.  

Titulaire d’un baccalauréat ès sciences et d’une maîtrise en études environnementales de l’Université Dalhousie, Mme Fraser est présidente de la Société John Howard de la Nouvelle-Écosse et vice-présidente du YMCA de Pictou.

Elle détient le titre ICD.D et a reçu en 2012 la Médaille du jubilé de diamant de Sa Majesté la reine pour son engagement à l’égard de la fonction publique.

Mme Fraser est passionnée par la musique et les arts, ainsi que par le soutien et la sensibilisation dans le domaine de la santé mentale.

Visionner le message de présentation de Mme Fraser.

Arlene Hache
Arlene Hache

Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Mme Hache, qui a vécu l’itinérance, est bien connue à l’échelle des T. N-O. et du Nunavut en tant que militante pour le changement social. Elle est l’ancienne directrice générale et fondatrice du Centre for Northern Families de Yellowknife. Le centre offrait une vaste gamme de services dont un refuge d’urgence pour les femmes, un programme de droits des personnes vivant dans la pauvreté, un programme de soutien familial ainsi que des services d’intervention par les tiers et de surveillance des enfants destinés aux familles touchées par la violence.

Mme Hache a participé activement à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation de chaque programme offert au centre, comme un plan de formation et un modèle de prestation de soutien aux familles pour aider ces dernières à devenir plus fortes et à mieux vivre leurs relations interpersonnelles internes et externes de façon à promouvoir une saine interdépendance. En outre, elle a conjointement élaboré et géré un programme de rétablissement après un traumatisme pour les femmes des communautés inuites, métisses et des Premières Nations ayant été touchées par la colonisation, l’oppression systémique et la violence extrême.

En raison de ses travaux dans les communautés nordiques, on lui a décerné la médaille remise à l’occasion du Jubilé d’argent de la Reine Élisabeth II en 2012. Elle est une auteure et a été membre de plusieurs équipes de recherches au fil des ans.

Anne-Marie Hourigan
Anne-Marie Hourigan

Toronto, Ontario

Anne-Marie Hourigan est une juge à la retraite de la Cour de justice de l’Ontario, où elle a présidé exclusivement des audiences en matière criminelle pendant 12 ans. Avant d’être nommée juge, elle a exercé le droit criminel à Toronto, comme avocate de la défense et comme poursuivante pour le procureur général du Canada.

Au cours de ses 30 années dans le système de justice pénale du Canada, elle a travaillé avec des milliers de personnes touchées par la maladie mentale. Elle a pu constater la corrélation directe et répétée entre les interruptions dans leurs soins de santé mentale et leur comparution devant les tribunaux. Elle a pris sa retraite plus tôt afin de mieux faire connaître cet enjeu.

Depuis, elle a donné de très nombreux exposés sur le lien entre la maladie mentale et le comportement criminel. Elle a également parlé de l’importance d’intégrer les connaissances en santé mentale au système d’éducation afin de mieux sensibiliser les gens, de réduire la stigmatisation et de favoriser une intervention et un traitement précoces. Anne-Marie Hourigan a siégé aux conseils d’administration de différentes organisations qui œuvrent en vue d’améliorer la santé mentale de la population canadienne comme l’Institute of Families for Child & Youth Mental Health à Vancouver et le Centre Eva Rothwell à Hamilton. Elle détient par ailleurs une expérience personnelle de la maladie mentale, car elle soutient des membres de sa famille qui sont aux prises avec celle-ci.

Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts du Collège Trinity de l’Université de Toronto, d’un baccalauréat en droit de l’Université Queen’s et d’une maîtrise en droit criminel de l’école de droit Osgoode Hall. Elle a reçu le certificat d’excellence dans la fonction publique du premier ministre du Canada et la médaille de service distingué de la Cour de justice de l’Ontario en 2014 ainsi que la Médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II en 2002.

Richard Jock
Richard Jock

Vancouver (Colombie-Britannique)

Dirigeant chevronné de la conception et de la mise en œuvre de services de santé pour les peuples autochtones, M. Jock occupe actuellement le poste de directeur de l’exploitation de la First Nations Health Authority à Vancouver (Colombie-Britannique).

M. Jock détient une vaste expérience qu'il a acquise à l'échelle communautaire, provinciale et nationale en collaborant avec l’Assemblée des Premières Nations, Santé Canada, le Conseil des Mohawks d’Akwesasne, Norway House Health Services Incorporated et à titre de directeur du Secrétariat à la santé des Premières Nations.

M. Jock est titulaire d’un baccalauréat ès arts de la State University of New York à Plattsburgh ainsi que d’une maîtrise en éducation de la St. Lawrence University à Canton (New York).

Visionner le message de présentation de M. Jock.

Marc-André LeBlanc
Marc-André LeBlanc

Eels River Crossing, N.B.

Malgré son âge, Marc-André LeBlanc a déjà siégé au conseil d’administration de plus d’une dizaine d’organisations. Leader dynamique, il a mis ses talents au service de divers groupes comme les jeunes, les francophones et les membres de la communauté LGBTQ2+.

Dès son entrée au secondaire, il s’est joint au comité Racines de l'espoir avec lequel il écrit un manifeste sur la santé qu'il a présenté aux ministres de l'Éducation, de la Santé et des Communautés saines et inclusives du Nouveau-Brunswick. En 2014, il a reçu son diplôme d'études secondaires ainsi que la médaille du Gouverneur général et la médaille de Leadership Birks. La même année, voulant continuer son implication et avoir un impact encore plus grand même après le secondaire, il est devenu président de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

Il fait aussi partie de la Fédération de la jeunesse canadienne-française où il œuvre à offrir aux jeunes francophones et francophiles les meilleures expériences possibles. Partout où ces deux organismes communautaires le mènent, Marc-André LeBlanc garde toujours en tête l'importance de la santé mentale et de la résilience. Il s'assure que l'opinion des jeunes francophones et des jeunes LGBTQ+ est entendue.

Étudiant en sciences politiques et en relations publiques à l'Université de Moncton, Marc-André LeBlanc a acquis un important bagage en finances et en gestion des ressources humaines grâce à son activisme.

Alisa Praamsma
Alisa Praamsma

Yellowknife, TNW

Alisa Praamsma est inuite (Taloyoak) née dans la région Midland de l’Ontario qui a été élevé dans une famille non autochtone. 

Dans la vingtaine, elle s’est rendue dans le Nord pour travailler avec les jeunes du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest qui connaissaient des démêlés avec le système de justice.  Cette expérience l’a menée à un poste dans la division des politiques et de la planification du gouvernement du Nunavut, où elle a été encadrée par un mentor en vue de devenir directrice de cette division au ministère de la Justice. Dans le cadre de ses fonctions, Alisa Praamsma a dirigé a mise en ouvre de la Family Abuse Intervention Act, qui a été créée comme outil communautaire de prévention et d'intervention pour remédier à la violence familiale.

Plus récemment, elle est devenue directrice générale de l’Association des femmes autochtones des T.N.-O. Sous son leadership, l’organisme s'est stabilisé et développé afin d’offrir des programmes nouveaux et améliorés aux femmes autochtones et aux membres de leur famille.  Dans ce rôle, Alisa Praamsma a également dirigé le rassemblement préalable à l’enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Après une rencontre de deux jours avec des familles, des proches, des organismes communautaires et des partenaires gouvernementaux, elle a créé une unité d’information et de liaison avec de bureaux à Yellowknife et Inuvik, en plus d’un partenariat avec le ministère de la Justice des T.N.-O.

Elle préside également le conseil d'administration de la  Yellowknife Women’s Society, l’organisme qui exploite le centre pour les familles nordiques. Elle travaille avec les Inuits de Yellowknife en vue de développer un centre de ressources culturelles.

Alisa Praamsma habite à Yellowknife avec son mari, ses deux grandes filles et son chien.