La CSMC travaille à l’amélioration des services et des mesures de soutien en santé mentale offerts à diverses populations, notamment les immigrants, les réfugiés, les groupes racialisés et ethnoculturels, les membres de la communauté LGBTQ2S, les Autochtones, les membres d’une communauté linguistique minoritaire et les agents de la sécurité publique. Comme la notion de rétablissement après une maladie mentale est ancrée dans une approche axée sur la personne, la CSMC renforce actuellement les capacités en vue de répondre aux besoins propres aux diverses populations.