La compréhension grandissante de la nature concomitante des maladies mentales et de la toxicomanie révèle une volonté de mettre davantage l’accent sur les soins intégrés. Ce type de travail est nouveau pour la CSMC, qui s’active à bâtir des réseaux et à collaborer avec des partenaires dans l’ensemble du secteur.